Cartographies sensibles de la ville #6

« Cartes et graphies des réseaux spatiaux et sociaux : relations et scénographies urbaines »

À l’invention du genre « épique » par le poète Homère, avec l’Iliade et l’Odyssée, nous pouvons rapporter la technologie de la voile « supparum » qui accéléra les navigations antiques. Les invité.e.s offrent un état contemporain de recherches menées en sciences humaines et sociales, au regard d’explorations artistiques et de fictions littéraires portant sur la représentation de réseaux spatiaux et sociaux. L’engouement pour ces explorations s’inscrit dans le contexte de l’accélération des mutations observées au XXIème siècle et la modification des échanges entre les groupes d’habitants dans la Ville du Futur. Les intervenant.e.s scénographient une histoire spatiale des relations, de la création d’images, et du partage des savoirs, déplacent notre vision commune des interrelations territoriales, écrivent et rêvent ensemble l’innovation et l’art dans la cité. Le rapport au temps et à l’espace dans les cartes et graphies des réseaux sera mis en débat avec le public, acteur du théâtre urbain et écrivain des métropoles de demain.

Avec  :

Marion Maisonobe, socio-géographe et chercheure CNRS – Toulouse

Alain L’Hostis, cartographe images de synthèse et chercheur Univ Paris-Est / Ifsttar – Marne-la-Vallée et Lille

Thomas Cheneseau , plasticien, commissaire d’exposition sur les réseaux sociaux (ENSAD / ENS)

Éric Hazan, écrivain, grand explorateur de la capitale, Directeur des Éditions La Fabrique

Ce cycle est réalisé dans le cadre du projet « Ville du Futur » porté par l’Ifsttar en partenariat avec Arcadi Ile-de-France, en lien avec le Labex Futurs Urbains, l’École d’Urbanisme de Paris et la Comue Université Paris-Est.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

VOIR LE SITE INTERNET

Brèves