Matériaux biosourcés pour la construction

L'exemple du béton de chanvre - Conférence ENS Paris-Saclay

Les matériaux biosourcés (bois, chanvre, textiles recyclés, ouate de cellulose, paille, lin…) sont une réponse possible à la diminution de l'empreinte environnementale du bâtiment, du fait de leur caractère renouvelable, de leur capacité à stocker le carbone atmosphérique et, pour certains procédés, de leur faible énergie grise.

Les isolants contenant des granulats végétaux, aussi appelés bétons végétaux, sont des matériaux biosourcés écologiques obtenus en mélangeant un liant minéral et des granulats végétaux (fréquemment issus du chanvre : la chènevotte). Grâce à leur porosité élevée (entre 60 et 90% en volume selon les formulations) leurs propriétés sont multi-fonctionnelles : ce sont de bons isolants thermiques et acoustiques et leur comportement hygrothermique permet de réguler naturellement l'humidité dans un bâtiment. Cependant, leur utilisation est encore limitée par le manque de recul concernant leurs propriétés à long terme.

Dans cette conférence, Sandrine Marceau chargée de recherche Ifsttar, présente les principales performances des bétons de chanvre, ainsi que les premiers résultats d'études visant à évaluer leur durée de vie en fonction du type d'environnement auquel ils sont soumis.

Date : mardi 20 février 2018 à 10h00

Lieu : Amphi E-Média du bâtiment Léonard de Vinci, escalier 8 du campus de l’ENS Cachan, 61 avenue du président Wilson, 94230 Cachan  (appel possible au département Génie Civil depuis l’escalier 1)

VOIR LE SITE INTERNET

Brèves