Recherche ExpertiseNos équipements remarquablesEquipements remarquables de l'Ifsttar Les grands équipements et sites d'expérimentation de l'Ifsttar

Les grands équipements et sites d'expérimentation de l'Ifsttar

Vous trouverez sur cette page l'ensemble des équipements lourds ou sites d’expérimentation à l’échelle 1 permettant des mesures physiques, existant dans les différents départements scientifiques de l'Ifsttar.

 

Cliquez sur un nom d'équipement remarquable pour accéder à sa présentation détaillée.

  • Plate-forme d’imagerie microtomographique 3D à rayon X pour l’étude du comportement des matériaux et des structures sous sollicitations thermohydromécaniques - Navier MAST/GERS

     La plate-forme d'imagerie microtomographique 3D à rayon X contribue à l'étude des comportements des matériaux et des structures. Ses caractéristiques lui permettent de couvrir des échelles allant du micromètre à la dizaine de centimètres et d’aborder une vaste gamme de matériaux hétérogènes d’intérêt pour le génie civil, l’énergie ou les transports. Les sollicitations appliquées aux échantillons combinent chargements mécaniques, thermiques et hydriques et sont représentatives des conditions d’emploi réelles des matériaux étudiés.  

     

    Cet équipement est géré par le laboratoire Navier, unité mixte de recherche École des Ponts ParisTech, CNRS, Ifsttar MAST et Ifsttar GERS.

  • Spectromètre-imageur par résonance magnétique nucléaire - Navier MAST/GERS

    Le spectromètre-imageur par résonance magnétique nucléaire est entièrement consacré aux sciences des matériaux et de l'environnement. Utilisant un aimant prototype vertical à bas champ de 40 cm de diamètre intérieur, il est instrumenté de plusieurs machines d'essais permettant l'étude des propriétés d'écoulement des fluides "complexes" et de la matière en grain, le comportement des liquides et des composés en suspensions contenus dans les milieux poreux (bétons, roches, sols, etc.), et la caractérisation microstructurale de ces derniers.  Rares au monde sont les équipements de ce type adossés à un laboratoire de mécanique et de physique et entièrement voués aux recherches en génie civil. 

     

    Retrouvez plus d'information sur le site web du laboratoire NAVIER, unité mixte de recherche École des Ponts ParisTech, CNRS, Ifsttar MAST et Ifsttar GERS.

  • Plate-forme d’essai des structures de génie civil - Ifsttar MAST

    La plate-forme d’essai des structures de génie civil forme un ensemble remarquable pour conduire des recherches destinées à vérifier la sûreté et l’aptitude au service des ponts et des structures de génie civil. Elle permet des expérimentations essentielles pour orienter et valider des modélisations et méthodes de calcul adaptées au comportement non linéaire des matériaux et des structures, mais aussi pour analyser des pathologies et des dysfonctionnements mécaniques de certaines structures, ou encore, pour valider des techniques de réparation, des innovations et l’emploi de matériaux nouveaux dans les ouvrages de génie civil. La plate-forme comporte notamment une installation rare en Europe, à savoir une dalle d'essais de 60 m x 10 m, dotée de deux murs de réaction de 5 m de haut et 4 m de large, permettant des chargements multiaxiaux ou des études liées aux séismes.

     

    Retrouvez plus d'informations sur le site web du laboratoire EMMS (Expérimentation et modélisation des matériaux et des structures) du département MAST (Matériaux et structures)

  • Manège et bancs de fatigue des chaussées - Ifsttar MAST

    Le manège de fatigue des chaussées permet d'effectuer des essais accélérés sur des structures réelles de chaussées sous l'effet de charges de poids lourds jusqu'à un niveau élevé d'endommagement. Par ses performances (quatre bras de 20 mètres de long qui supportent chacun des charges de 45 à 130 kN à une vitesse maximale de 100 km/h), cette installation circulaire est une des plus grandes de ce type au monde. Complémentaires du manège, deux accélérateurs de trafic linéaires permettent de tester, à plus petite échelle, la résistance au trafic de structures ou revêtements routiers et de pièces de voirie.

     

    Découvrez la plaquette de présentation du manège ou retrouvez plus d'informations sur le site web du laboratoire Lames (Laboratoire auscultation, modélisation, expérimentation des infrastructures de transport) du département MAST (Matériaux et structures)

     

     

  • Banc de fatigue des câbles - Ifsttar MAST

    Le banc de fatigue des câbles permet d'effectuer des tests en capacité réelle des câbles de génie civil ou des systèmes techniques de géométrie cylindrique (câbles et ancrages des ponts, installations off-shore). Ces tests sont nécessaires à la validation de toute solution technique innovante et permettent de s’assurer de la durabilité et de l'intégrité du produit lorsqu’il est soumis à des contraintes réelles d’exploitation (tension statique et variation cyclique de force, efforts de traction et de flexion). Des capteurs acoustiques permettent de détecter et localiser les ruptures pouvant se produire en cours d’essai. Il s'agit d'un équipement unique en France et seuls deux autres bancs d'essai de ce type sont recensés au niveau mondial. 

     

    Retrouvez quelques précisions sur le site web du laboratoire SMC (structures métalliques et à câbles), un laboratoire du département MAST (Matériaux et structures)

  • Centrifugeuse géotechnique avec simulateur de séismes et robot téléopérateur embarqués - Ifsttar GERS

    La centrifugeuse géotechnique avec simulateur de séismes et robot téléopérateur embarqués permet d’étudier en modèle réduit le comportement d'ouvrages géotechniques, comme les fondations, les ancrages off-shore, les remblais ou les soutènements. Les résultats obtenus sont directement transposables aux ouvrages en grandeur réelle et permettent de valider des simulations numériques. Les essais en macrogravité contrôlée sont aussi utilisés pour la qualification de matériel aéronautique et médical. C'est le seul équipement de ce type en France avec la centrifugeuse de CEA-Cesta  (applications hors géotechnique) et une des plus grandes centrifugeuses au monde (rayon de 5,5 m, 2 tonnes embarquables, accélération maximale de 100×g). 

     

    Retrouvez plus d'information sur le site web du laboratoire TC (Terrassements et centrifugeuse), laboratoire du département GERS (Géotechnique, environnement, risques naturels et sciences de la terre) de l'Ifsttar.

  • Banc de Mesures Ultrasonores Sans Contact pour l’analyse de la propagation des ondes mécaniques à des fins d’auscultation non destructive - Ifsttar GERS

    Le banc de mesures ultrasonores sans contact est un banc expérimental dédié à l’analyse de la propagation des ondes mécaniques (ondes sismiques à l'échelle ultrasonore) à des fins de modélisation expérimentale à échelle réduite ou à échelle 1, pour développer de nouvelles techniques d'auscultation non destructives du sous-sol, des ouvrages d’art et des structures de chaussées. Cet outil est unique pour au moins 2 raisons. Il accepte des modèles de grande taille (1x1x0.5 m) et poids importants (250 kg), tout en préservant une précision spatiale importante (1 μm). Muni d'un laser interférométrique, qui joue ici le rôle de capteur de déformation, il est capable de mesurer la composante verticale ainsi qu’une composante horizontale.

     

    Cet équipement est géré par le département GERS (Géotechnique, environnement, risques naturels et sciences de la terre)

  • Station d'essais de chute de blocs - Ifsttar GERS

    La station d'essais de chute de blocs de Montagnole, en Savoie, est utilisée pour étudier la dissipation d’énergie dans les milieux granulaires, de nouvelles structures dissipatives, la résilience des ouvrages d’art ou des merlons en sol renforcé. Elle permet la réalisation d’essais conformes au Guide pour l’Agrément technique Européen pour la Certification CE des écrans dynamiques de protection pare-blocs. Il s'agit d'une des plates-formes de ce type les plus performantes d'Europe, pouvant lâcher, d'une hauteur de 70 mètres, des charges d'au plus 20 tonnes, conduisant à une vitesse d'impact maximale de 133 km/h et une énergie d'impact de 13 500 kJ.  Elle bénéficie d’un environnement métrologique complet (caméras rapides, capteurs, dispositifs d’acquisition de mesures rapides). 

     

    Retrouvez plus d'information sur le site web du laboratoire RRO (Risques rocheux et ouvrages géotechniques), laboratoire du département GERS (Géotechnique, environnement, risques naturels et sciences de la terre) de l'Ifsttar.

  • Bancs d'essais climatiques et vibratoire - Ifsttar COSYS

    Le banc de vibration permet d’étudier le comportement dynamique de structures. Il est constitué d'une plate-forme de 9m x 4m découplée du bâtiment, sur laquelle peuvent être ancrés les vérins et les montages destinés aux essais ainsi que d’une table horizontale. 4 servo-vérins électro-hydrauliques, pilotés à partir d'une console numérique, permettent d'exécuter des essais dynamiques très diversifiés pour la recherche et l'industrie.

    A proximité du banc est située une enceinte climatique d’un volume de 72 m3. Elle est utilisée à la fois pour des tests de tenue à l’environnement des matériels et pour des opérations de recherches menées à l’IFSTTAR. Un pilotage informatique permet de réguler en parallèle la température entre -30°C et 80°C et l’hygrométrie, de commander des séquences d’arrosage en pluie ou la mise sous tension de lampes à insoler. De plus, il est aussi possible de réaliser des essais vibratoires en température contrôlée.

     

    Ces équipements remarquables sont gérés par le département COSYS (Composants et systèmes)

  • Catapultes de crash test et banc de simulation de choc avec mannequins instrumentés - Ifsttar TS2

    La catapulte de crash-test et les bancs de simulation de choc, associés à des mannequins instrumentés, visent à faire progresser la recherche dans les domaines de la sécurité passive automobile, de l'évaluation de critères de blessures, de la caractérisation de matériaux et d’ensembles mécaniques en dynamique rapide. La catapulte sert au lancement d'un véhicule ou d'un mobile contre un obstacle rigide ou un autre véhicule. Les bancs simulent des chocs lors d'une décélération d'un ensemble mobile ou permettent des essais dynamiques (impacteur horizontal, banc de chute vertical).  Les mannequins instrumentés permettent de simuler le comportement d'un corps humain soumis à une décélération et de mesurer les sollicitations observées. Sont associés des moyens de métrologie pour la mesure en dynamique et l'observation par caméra vidéo rapide.

     

    Cet équipement est géré par le département TS2 (Transport santé sécurité)

  • Salle semi-anéchoïque pour analyses acoustiques - Ifsttar AME

    La salle semi-anéchoïque est une salle d'essai acoustique, permettant notamment de réaliser des mesures acoustiques dans des maquettes urbaines, mais également de développer des dispositifs de mesure acoustique ou de caractériser l'émission acoustique de sources de bruit. Cette salle se caractérise par un niveau d'isolement très important (niveau de bruit de fond très faible) et par un traitement intérieur spécifique permettant de simuler la propagation en champ ouvert.

     

    Retrouvez plus d'information sur le site web du laboratoire LAE (Laboratoire d'acoustique environnementale), laboratoire du département AME (Aménagement, mobilités et environnement) de l'Ifsttar.

  • Piste de référence et d'expérimentation routière et véhicules instrumentés dédiés - Ifsttar AME

    La piste de référence et d'expérimentation routière et ses véhicules instrumentés dédiés sont utilisés dans des projets de recherche (essais de freinage, expérimentations sur le bruit, l'adhérence ou la résistance au roulement, etc.), à des fins d’homologation de systèmes de mesures et de qualification de matériels d’auscultation. La piste associe un virage relevé de 1300 m de long à une ligne droite de 1000 m, revêtue de plus de quinze matériaux différents, et à un virage de 250 m de rayon. Les conditions environnementales et notamment météorologiques sont mesurées à l'aide de capteurs. Deux véhicules instrumentés pouvant circuler à plus de 130 km/h permettent une étude fine de l'interaction véhicule/infrastructure dans le but d'améliorer la sécurité des usagers.

     

    Retrouvez des information complémentaires sur le site web du laboratoire EASE (Laboratoire Environnement-Aménagement, Sécurité et Eco-conception), laboratoire du département AME (Aménagement, Mobilités et Environnement) de l'Ifsttar.

 

Si vous êtes intéressé par ces équipements, contactez-nous à l'aide du formulaire de contact dédié aux Equipements remarquables.