Simulateurs

Vous trouverez sur cette page l'ensemble des équipements de réalité virtuelle existant dans les différents départements scientifiques de l'Ifsttar.

 

Cliquez sur le nom d'un des équipements remarquables pour accéder à sa présentation détaillée

  • Salles de simulation immersive (automobile, motos, piétons) - Ifsttar COSYS/AME

    Les salles de simulation immersive permettent la réalisation d'études comportementales en utilisant un simulateur modulaire sous deux configurations.
    La simulation de la conduite automobile est effectuée à l'aide d'un véhicule instrumenté positionné au centre de 9 écrans de projection, ce qui permet une immersion complète du conducteur. Pour la simulation de la traversée d'une rue par un piéton, le participant se déplace réellement sur une distance de plus de 7 mètres. Il est équipé de capteurs de mouvement, permettant de repérer sa position dans l’espace et d’adapter les scènes visuelles projetées sur 10 écrans géants selon son déplacement.

     

     

    Retrouvez les détails de cet équipement sur le site web du laboratoire LEPSIS (Laboratoire Exploitation, Perception, Simulateurs et Simulations) du département COSYS (Composants et systèmes). Cet équipement est également exploité par le département AME (Aménagement, Mobilités et Environnement)

  • Plate-forme de simulation de la supervision du trafic ferroviaire - Ifsttar COSYS

    La plate-forme de simulation de la supervision du trafic ferroviaire permet d'évaluer certaines composantes du système européen de surveillance du trafic ferroviaire européen (ERTMS). Elle est constituée de trois systèmes : un simulateur de conduite doté d'un pupitre auquel peut être associé à une restitution en 3D d'une ligne, un simulateur de trafic servant à la fois de poste central de commande du trafic ferroviaire et de gestionnaire des trains, et d'un banc de test permettant de connecter un système ERTMS à bord des trains afin d'en vérifier la conformité aux spécifications ERTMS ainsi qu'aux règles nationales d'exploitation.

     

     Cet équipement est géré par le département COSYS (Composants et systèmes)

  • Simulateurs de conduite pour l’analyse des comportements de conduite induits par des facteurs internes et externes aux conducteurs (alcool, médicaments, infrastructure, informations etc.) et analyse des interactions homme machine - Ifsttar COSYS/TS2

    Les simulateurs de conduite situés à Bron et à Salon-de-Provence permettent l'analyse des comportements du conducteur, induits par des facteurs internes (colère, tristesse...) ou externes (l'environnement), et l'étude des interactions entre le véhicule et le conducteur. Ils sont équipés d'une cabine à base fixe instrumentée à l’aide de capteurs installés sur les organes de commande. Le bus de communication (bus CAN) de la voiture est également utilisé pour traiter les informations du tableau de bord. L'image de la scène routière projetée à l'avant sur 5 écrans représente un champ visuel total de 200 degrés en horizontal et 40 degrés en vertical. Les simulateurs possèdent aussi un dispositif pour visionner la vue arrière via les rétroviseurs. Enfin, un son en quadriphonie est diffusé dans la cabine – bruits internes au véhicule (moteur, roulement, démarreur) et bruits externes spatialisés du trafic.

     

    Retrouvez les détails de cet équipement sur le site web du laboratoire LEPSIS (Laboratoire Exploitation, Perception, Simulateurs et Simulations) du département COSYS (Composants et systèmes). Cet équipement est également exploité par le département TS2 (Transport santé sécurité) : découvrez des exemples de recherches sur le site web du laboratoire LESCOT (Laboratoire Ergonomie et Sciences Cognitives pour les Transports)

  • Plate-forme de simulation intégrative du conducteur et des systèmes homme-machine : conception et évaluation d'aides à la conduite - Ifsttar TS2

    PSICO-SYHM est une plateforme de "conception virtuelle centrée sur l'humain" de futurs systèmes d'aide à la conduite, en vue de spécifier ergonomiquement ces dispositifs au regard des besoins et attentes des utilisateurs. Elle peut servir soit de mini-simulateur de conduite, où des conducteurs humains sont invités à conduire un véhicule équipé de systèmes d'assistance virtuels (grâce au modèle SiVIC), soit d'outil pour  faire conduire un véhicule virtuel (équipé ou non de tels systèmes simulés), par un modèle du conducteur, appelé COSMODRIVE. Elle permet ainsi d'évaluer comment les futurs systèmes d'assistance s'intégreront dans l'activité de conduite et contribueront à améliorer la sécurité routière, mais aussi d'identifier des situations pour lesquels une assistance s'avèrerait particulièrement utile et d'évaluer virtuellement l'impact de ces systèmes une fois introduits dans le véhicule.

     

    Retrouvez les détails de cet équipement sur le site web du laboratoire LESCOT (Laboratoire Ergonomie et Sciences Cognitives pour les Transports), un laboratoire du département TS2 (Transport santé sécurité)

  • Le laboratoire de simulation et d'évaluation de l'environnement permet d’immerger des individus dans un environnement proche de celui d’un riverain d’une infrastructure de transport, en simulant des situations qui existent, ou pas, dans la réalité. Il comprend un salon meublé où l’environnement est reproduit à l’aide de techniques de restitution audiovisuelle. Le son et les images proviennent de la fenêtre, depuis un module audiovisuel. L’image est obtenue par projection sur un écran disposé dans l’encadrement de la fenêtre, et le son est diffusé par un système de restitution de front d’onde (constitué de 16 haut-parleurs), placé derrière cet écran. Le contenu diffusé est maîtrisé depuis un poste de commande audiovisuel.

     

    Cet équipement est géré par le département AME (Aménagement, Mobilités et Environnement)

  • Simulateur de vélo

    Le simulateur de vélo a été construit en plaçant un vrai vélo sur une plateforme. Il est équipé de deux dispositifs de retour d’effort : l’un pour le guidon et l’autre pour la roue arrière. L’inertie ressentie par les cyclistes lorsqu’ils démarrent ou lorsqu’ils s’arrêtent est ici produite par un volant d’inertie. Pour reproduire le flux d’air ressenti à vélo, le simulateur a également été équipé d’un système de ventilation contrôlé en fonction de la vitesse. Enfin, un système mécanique passif permet aux participants d’incliner légèrement le vélo. Comme sur l’ensemble des simulateurs de déplacement Ifsttar, il est possible d’enregistrer les données relatives au déroulement de la simulation et aux actions des participants. Leurs actions sur les leviers de frein et les dérailleurs peuvent également être enregistrées.

 

Si vous avez des questions à propos des équipements remarquables de l'Ifsttar, contactez nous à l'aide du formulaire de contact dédié aux Equipements remarquables Ifsttar.