VeDeCoM

Véhicule Décarboné Communicant et sa Mobilité

VeDeCoM est un nouvel organisme en création (IEED) installé à Satory (Ile-de-France), porté par le pôle Mov'eo, destiné à renforcé l’innovation dans le domaine des transports terrestres et de l’écomobilité. Il bénéficiera d’une dotation de 54,1 millions d’euros.

Cet IEEDi regroupe 42 partenaires, dont une partie des filières de l’automobile et de l’écomobilité, des décideurs et acteurs des territoires et des représentants de la recherche académique. Il possède des compétences multidisciplinaires étendues allant des matériaux et procédés relatifs aux composants électriques, des jusqu’aux facteurs humains liés à la conduite de véhicules et à l’économie et à l’aménagement du territoire. Sa gouvernance sera organisée autour de la fondation partenariale Mov’eoTec, en impliquant les nouvelles filières représentées dans l’IEED.

  • Sa mission est de préparer les ruptures attendues pour l’automobile et le transport, d’ouvrir de nouvelles perspectives pour la mobilité individuelle, en priorité dans les villes et les périphéries urbaines, intégrant les énergies décarbonées et renouvelables. Cette mission se décline en trois grands pôles — zéro émission en zone urbaine ; fluidité sans accident en zone urbaine ; mobilité et énergie partagée — et trois programmes : électrification des véhicules ; connectivité et délégation de conduite ; infrastructure et services. Une forte dimension est mise sur la formation, avec un centre de formation internationale, une maison de diffusion des savoirs orientée sur les sciences et la société et un centre académique.
  • L’IEED devrait compter environ 280 personnes après trois ans et près de 340 au bout de dix ans. Il sera placé dans un écosystème composé d’une pépinière d’entreprises, de laboratoires de recherche, de moyens scientifiques dédiés et d’écoles d’ingénieurs. Il devrait se situer à Versailles-Satory.
  • Les retombées attendues prennent la forme d’une réduction de la dépendance nationale en matières premières stratégiques, un effet induit sur l’attractivité de véhicules décarbonés, des perspectives en matière d’électrification des véhicules, de délégation de la conduite, de connectivité, de nouveaux services de mobilité, des performances très élevées en termes de fiabilité pour une production de masse et des standards français.

 


 

i Qu’est-ce qu’un IEED ?
Les instituts d'excellence dans le domaine des énergies décarbonées (IEED) sont des plates-formes interdisciplinaires dans le domaine des énergies décarbonées, rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs », qui doivent permettre de « renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité. Source : projet de loi de finances rectificative pour 2010.