Infrastructures

Axe 2 : Améliorer l'efficience et la résilience des infrastructures

Dans la continuité du précédent Cop, cet axe met l’accent sur les défis scientifiques liés à l’adaptation au changement climatique, aux transitions énergétique, écologique et numérique des infrastructures. Il vise à apporter des réponses aux problèmes posés par un patrimoine vieillissant qui est à la fois exposé à de nouvelles sollicitations résultant du changement climatique, contraint par des exigences accrues de service dans un contexte budgétaire public très difficile.

Les actions climatiques extrêmes appliquées aux infrastructures et les autres actions naturelles, actions d’exploitation, voire actions accidentelles, évoluent. Garantir la durabilité, la fiabilité et la résilience des infrastructures stratégiques de transport (routes, voies ferrées, voies fluviales, ports et aéroports, espaces souterrains, transports à câble) et de production d’énergie, est un défi pour notre société qui exige un fort niveau de sécurité et attend un niveau de service élevé.
Une meilleure connaissance des processus de vieillissement des structures et de leurs matériaux est nécessaire, en complément d’une caractérisation actualisée des actions et des chargements mécaniques, et notamment lors de phénomènes extrêmes. 

Objectif 4

Adapter au meilleur coût les infrastructures au changement climatique et aux nouvelles exigences d’exploitation et d’entretien :

  • En réévaluant les actions qui s’exercent sur les ouvrages existants et futurs
  • En concevant des solutions nouvelles et perfectionnées pour prolonger la durée de vie des infrastructures sans diminuer leur fiabilité structurale
  • En développant des méthodes d’instrumentation et d’auscultation à fort rendement et à faible coût des infrastructures de transport et d’énergie

Objectif 5

Contribuer au développement d’une économie circulaire de la construction, par l’accroissement de l’usage de matériaux renouvelables et de bio-matériaux alternatifs :

  • En développant les matériaux alternatifs, bio-sourcés ou à faible impact environnemental
  • En améliorant les procédés de mise en oeuvre et de construction pour augmenter le taux de réemploi/recyclage des matériaux issus de la déconstruction, en toute sécurité
  • En mettant au point les technologies économes et à grand rendement pour le piégeage du carbone dans les bétons de démolition et leur réemploi comme agrégats

Objectif 6

Développer les nouvelles générations d’infrastructures de transport et de production de l’énergie, intégrant la transition numérique :

  • En abordant la question des liens entre infrastructures routières, automatisation des véhicules et nouveaux approvisionnements énergétiques
  • En déployant les outils de la transition numérique à toutes les étapes de cycle de vie des infrastructures pour une efficacité et une durabilité améliorées
  • En préparant, concevant ou fiabilisant des innovations techniques pour les infrastructures de demain