Transpolis

Plateforme mutualisée d’innovation 

 

Pour développer la soutenabilité de nos villes, la massification du transport est un facteur de progrès considérable. L'utilisation de transports en commun de personnes ou de marchandises, par véhicule industriel, permet de diminuer la consommation énergétique d’un facteur 4, et l’occupation du territoire urbain d’un facteur 10 par rapport à l’automobile particulière ou utilitaire.

 

Fort de ce constat, et dans le cadre du cluster CARA, le projet Transpolis a pour ambition de réaliser une plateforme d’innovation, de recherche et d’expérimentation, regroupant des moyens d’essais et d’études pour la « mobilité dans la ville de demain ».

 

Les problématiques qui sont abordées sont les suivantes : 

  • Des systèmes de transports dans la ville réticulaire : sécuriser et optimiser toute interaction entre les réseaux de la ville (voiries, transports, STIC, énergie etc.).
  • Le partage de l’espace urbain : insertion des systèmes de transports dans la voirie urbaine, manœuvrabilité, affectations des voiries, systèmes guidés …
  • L’attractivité, la sécurité et la sureté des systèmes eux-mêmes (intégrant le confort des usagers)
  • L’optimisation des systèmes au regard des préoccupations environnementales : systèmes et véhicules propres et économes (évaluation des politiques publiques spécifiques)
  • Les systèmes de transport innovants (nouveaux systèmes et nouveaux véhicules) et les nouveaux aménagements,
  • Les usages particuliers de la ville inclusive.  

Le projet « Plateforme Transpolis » permet de regrouper fonctionnellement au sein d’une même entité, deux plateformes préexistantes, d’ores et déjà ouvertes à une communauté d’utilisateurs :

  • Le centre d’essai RENAULT TRUCKS de la Valbonne composé de pistes dites routières (anneau de vitesse, sensibilité au salissement, rampes), pistes spécialisées (acoustique, faible adhérence) et pistes d’endurance (endurance accélérée). Il est exploité par la « SAS TRANSPOLIS »

  • La plate-forme du LIER (Laboratoire INRETS – Equipements de la Route), opérateur d’infrastructures d’essais de chocs, filiale de l’IFSTTAR et du SER (Syndicat des Equipements de la Route) située à proximité de l’aéroport de Saint-Exupéry  exploitée depuis 2014 par la « SAS TRANSPOLIS  » 

Par ailleurs, ce site à Saint Exupéry devant déménager en raison de la mise en œuvre de nouveaux projets, une recherche foncière a permis d’identifier un lieu pour construire et regrouper les nouveaux moyens d’essais à compter de fin 2018 sur le terrain du camp des Fromentaux, un site militaire anciennement dédié au stockage de munitions, situé à 15 km du centre d’essais de Renault Trucks à la Valbonne.   

Ce nouveau site des Fromentaux permettra ainsi de déplacer la plateforme ex-LIER et de construire de nouveaux ensembles dédiés à la recherche et au développement dans le domaine des transports et de la ville.

 

La plateforme Transpolis abritera deux ensembles ayant pour objectif d’être complémentaires

  • I4C-M « IFSTTAR Innovation for City Move » construite sous maitrise d’ouvrage publique de l’IFSTTAR et comprenant le sous ensemble « Systèmes Urbains » et le sous-ensemble « Sécurité & Sureté » correspondant au déménagement des pistes de St Exupéry intégrant des innovations anticipant les besoins futurs.

  • T E C « Transpolis Engineering Center » construite sous maitrise d’ouvrage privée de la SAS Transpolis correspondant au nouveau sous ensemble d’essais « Architecture & Confort » et les batiments d’accueil et d’ateliers pour la préparation des véhicules et des essais. 

L’activité « Sûreté et Sécurité » menée par l’IFSTTAR dans le cadre de l’opération I4C-M comprendra la réalisation :

  • D’essais de chocs de véhicules sur équipements routiers de sécurité, partie prenante de la certification (marquage CE) des produits,
  • D’études pour le développement d’équipements routiers de sécurité innovants ou pour l’amélioration de dispositifs existants ou en cours de développement (simulations numériques),
  • D’études pour l’acceptabilité, le diagnostic et la validation de concepts ergonomiques pour les moyens de transports. 

L’activité « Systèmes Urbains », elle, permettra la réalisation d’études et de recherches en matière de simulation de mobilité urbaine à l’échelle 1 avec la possibilité d’évaluer in situ les innovations attendues en termes de solutions de transport de demain, d’aménagement urbain et de nouveaux services à la mobilité utilisant les TIC,….

Cet ensemble de moyens d’essais devrait être en capacité d’incorporer entre autres : 

  • Une voierie urbaine et périurbaine (carrefours, ligne de feux, passages piétons, échangeurs routiers…)
  • Un pré équipement reconfigurable ITS (interaction Véhicule -Véhicule, Véhicule - Infrastructure, gestion de trafic, test de solutions de mobilités…)
  • Un Arrêt de bus
  • Une Station d’énergie
  • Une Plateforme multimodale Route-Rail (passagers et marchandises)
  • Une Aire de livraison reconfigurable
  • Un bâtiment de supervision

Le projet est financé par la Région Auvergne Rhône Alpes (5.4M€), le département de l’Ain (1,5M€), la communauté de communes de la plaine de l’Ain (1,2M€), la Métropole de Lyon  (0,75M€), l’Etat par le ministère de la recherche  (0,5M€) et l’Ifsttar (0,8M€).

Financement