3 projets collaboratifs retenus pour financement au FUI 23

Communiqué de presse - Mov’eo 28 mars 2017

Parmi les dossiers présentés par le pôle Mov’eo au 23e appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI) des pôles de compétitivité, les projets TORNADO, THERMOFIP et FALCON ont été sélectionnés pour un co‐financement par l’État et les Collectivités Territoriales. Ils ont été retenus pour leur caractère particulièrement innovant et l’activité économique qu’ils génèreront.

TORNADO
Interactions véhicule autonome et infrastructure pour services de mobilité en zone peu dense
Les véhicules autonomes connectés sont en train de changer le monde de l’automobile. Des progrès majeurs ont eu lieu ces dernières années. L’expérience a démontré l’importance de commencer à évoluer près de zones d’exploitation et de fournir un service.

Néanmoins, ces différentes initiatives ne prennent pas en compte les spécificités des zones peu denses où les solutions de transport sont plus rares. Le projet vise donc à préparer le terrain à la conception de services autonomes en zone peu dense en expérimentant :

  • Le rôle de l’infrastructure dans la prise en compte de situations spécifiques à la zone peu dense
  • Les solutions de sécurité agnostiques (indépendantes du véhicule) adaptables à ces différents environnements et le rôle de l’information déportée.
  • La perception de l’habitant et de l’usager rural sur ces futurs services du véhicule autonome via le comité d’usagers du living lab de Rambouillet Territoires.

Porteur du projet : Renault
Partenaires : Les entreprises Neavia Technologies, BM-CP, Exoskills, 4D-Virtualiz et Easymile, les partenaires académiques IFSTTAR, UTC Compiègne, INRIA Grenoble, Institut Pascal et la collectivité Rambouillet Territoires Pôles co-labellisateurs : ViaMeca, Aerospace Valley, I-TRANS.

THERMOFIP
Optimisation de la simulation et de l’utilisation des pièces plastiques renforcées de fibres vieillies en milieu eau/glycol
La simulation des effets du vieillissement est un domaine où la simulation intégrative n’existe pas encore. Parmi les différentes sources de vieillissement possibles, c’est le contact avec des mélanges eau glycol le plus critique, tant pour les fournisseurs de matières que pour ceux qui conçoivent et réalisent les pièces, ou enfin les fabricants automobiles. C’est donc sur ce phénomène qu’est focalisé le projet THERMOFIP. Une simulation améliorée du vieillissement permettra de pouvoir réaliser des pièces complexes allégées sans perte de durabilité, avec des temps de développement maintenus ou améliorés. Un allègement de l’ordre de 20% sur les pièces concernées est envisageable.
L’objectif économique principal du projet est de fournir à ses membres un accès amélioré au marché des pièces des circuits de refroidissement et d’huile, qui est en évolution rapide à cause des mutations dans l’architecture des moteurs. Par exemple, les composants actifs comprenant actionneurs et valves devraient voir leur marché tripler d’ici 2025, ce qui représente un enjeu extrêmement important et pour les fabricants de pièces et pour les fournisseurs de matières plastiques. Une technologie améliorée de simulation donnera aux acteurs qui la possèdent la possibilité d’améliorer leur part de marché et leur rentabilité en se positionnant sur les pièces les plus innovantes.
Porteur du projet : Solvay Engineering Plastics
Partenaires : ADI (PME), AMVALOR Metz, Armines, AROBAS Technologies (PME), CNRS DR 13, MSC France (ETI), Novitom (PME), Promold (PME), Renault, SOGEFI
Pôles co-labellisateurs : Axelera, ID4Car

FALCON

Flexible & Aerodynamic truck for Low CONsumption
Le projet FALCON a pour ambition de développer un convoi poids lourd complet significativement économe en carburant, destiné aux usages de transport de marchandises sur de longues distances et jusqu’en zones péri-urbaines.
Les développements technologiques, qui sont proposés d’être intégrés dans ce camion démonstrateur (à l’exception du système de récupération de chaleur) avant d’être testés en conditions réelles, ont tous vocation à participer à l’objectif de réduction de la consommation.
Ces développements technologiques porteront sur :

  • L’optimisation de l’aérodynamique du véhicule complet
  • Le développement de pneumatiques à faible résistance au roulement et connectés
  • Le développement de fonctionnalités prédictives d’aide à la conduite économe et de gestion de l’énergie
  • L’amélioration de la chaîne cinématique via le développement de lubrifiants innovants et d’un système de récupération de chaleur.

Porteur du projet : Renault Trucks
Partenaires : Benomad (PME), Enogia (PME), Fruehauf (PME), Polyrim (PME), Styl’monde (PME), Wezzoo (PME), Faurecia, Total, IFPEN, Michelin, IFSTTAR, Ecole Centrale de Lyon
Pôles co-labellisateurs : LUTB, Pôle Véhicule du Futur, Cap Energie

Source : Mov’eo

Télécharger le communiquer de presse - 28 mars 2017 [.pdf]