Développement durable : les bonnes pratiques de l’Ifsttar

Développement durable : les bonnes pratiques de l’Ifsttar  - Ifsttar - Siège de l’Ifsttar à Marne-la-Vallée © Hugues Delahousse_img

© Hugues Delahousse

Quelles actions éco-responsables déploient les différents sites de l’Ifsttar ? Coordonnatrice prévention et chargée de mission Agenda 21, Clémence Garnier dresse un panorama.

À l’image de son siège de Marne-la-Vallée, dont le bâtiment est labélisé Haute qualité environnementale (HQE) et Bâtiment basse consommation (BBC), l’Ifsttar vise l’exemplarité en matière de développement durable. « Tous les sites de l’Institut ont des actions modèles dans ce domaine » assure Clémence Garnier. Coordonnatrice prévention et chargée de mission Agenda 21 à l’Ifsttar, elle a pour objectif d’appliquer la démarche Agenda 21, un programme d’actions en faveur du développement durable. Dans ce cadre, Clémence Garnier s’est entretenue ces derniers mois avec certains prestataires (sociétés d’entretien des locaux et de restauration) et la direction des différents sites de l’Institut : Villeneuve-d'Ascq, Marne-la-Vallée, Satory, Bouguenais, Bron et Salon-de-Provence. Elle dresse aujourd’hui un état des lieux de leurs actions effectuées en faveur du développement durable. Il contribuera à réaliser un plan de généralisation des bonnes pratiques : « Chaque site mène des actions intéressantes mais elles ne sont pas toujours partagées. L’objectif est de les promouvoir et de généraliser celles qui peuvent l’être. »

Réduire la consommation d’énergie

La plupart des sites de l’Ifsttar ont mis en place des actions permettant de réduire leur facture énergétique. Elles sont facilement reproductibles comme le « relamping » - remplacer les ampoules classiques par des ampoules basse consommation voire des LED – ou encore la réduction du nombre de néons. C’est le cas sur Villeneuve-d’Ascq. « Ce type d’éclairage est fort et énergivore. Avec l’accord des agents, nous en enlevons la moitié et quand un néon ne fonctionne plus on le remplace par des LED. Elles sont certes plus chères mais elles consomment beaucoup moins et durent bien plus longtemps. »

Recycler les déchets

« Si le tri sélectif est aujourd’hui généralisé, certains sites de l’Ifsttar vont parfois plus loin » souligne Clémence Garnier. Ainsi, le site de Marne-la-Vallée envoie ses déchets organiques en méthanisation via une entreprise d’enlèvement de déchets et la société de restauration de Bron va investir dans un composteur. À Bouguenais, les épluchures sont récupérées pour nourrir les animaux domestiques des agents de la restauration. Pour le recyclage du papier, un partenariat est à souligner : celui noué entre le site de Bron et l’association Imagineo. « Les chutes de papier sont collectées et envoyées pour servir dans le cadre d’ateliers avec des enfants. Certains agents de Satory et de Salon-de-Provence donnent aussi des feuilles utilisées uniquement au recto à des écoles primaires » explique la chargée de mission.


 - Ifsttar - BrebisSoay_500.JPG

Favoriser la biodiversité

À Bouguenais et à Bron, il n’y a pas que les hommes qui travaillent. Les moutons aussi. « Des moutons de Soay (Écosse) - une espèce protégée – à Bron et des moutons d’Ouessant à Bouguenais   entretiennent les espaces verts. Les bénéfices sont nombreux : les ovins ne polluent pas, coûtent moins cher qu’une tonte mécanique, mangent les plantes invasives… » Le site de Bouguenais dispose pour sa part de deux ruches destinées à favoriser la biodiversité. Celui de Marne-la-Vallée en installera également une quinzaine ce premier semestre 2018.

Promouvoir les modes de déplacement doux

Covoiturage des véhicules de services, abris à vélos, bornes de recharge pour véhicules électriques… La plupart des implantations de l’Ifsttar favorisent les modes de déplacement doux. Bron, en partenariat avec le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement), apparaît même chaque année dans le palmarès du « Challenge mobilité Auvergne-Rhône-Alpes ». Il fait partie des établissements de cette région favorisant le plus les transports alternatifs.

Brèves