La gestion de l'environnement sonore de la ville intelligente et connectée

Journée organisée par le Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit (CIDB) et la Métropole Nice Côte d’Azur, dans le cadre du Club Décibel Villes, avec le soutien du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, et de l’ADEME, en partenariat avec Acoucité et l’AITF

Les nuisances sonores sont dénoncées par une large majorité de citadins comme la première gêne à laquelle ils sont confrontés dans leur vie quotidienne. Elles représentent un coût social important pour la collectivité.La plupart des grandes agglomérations françaises ont élaboré pour répondre à ces attentes des Plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE). Les industriels et autres acteurs travaillent sur des solutions de traitement du bruit qui permettent d’envisager à l’avenir des villes plus apaisées.Parallèlement, les villes s’équipent d’outils connectés et collaboratifs de traitement des données. Ils ouvrent des perspectives nouvelles pour mieux comprendre, objectiver et optimiser l’environnement sonore urbain.La Métropole Nice Côte d’Azur, 4e Smartcity au monde*, qui annoncera le 28 avril la date de mise en consultation du public de son second PPBE qui couvrira la période 2016-2020, a souhaité se rapprocher du Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit pour organiser une journée dédiée à la gestion du paysage sonore dans la ville intelligente et connectée.Ce colloque, au travers d’exemples concrets, présentera les dernières avancées technologiques ou méthodologies pouvant aider les collectivités à intégrer le bruit dans leur stratégie environnementale.