L'Ifsttar devient l'Université Gustave Eiffel

De gauche à droite: Nicolas Paparoditis, directeur de l'ENSG-Géomatique; Jean Mairesse, directeur général d'ESIEE Paris; Hélène Jacquot-Guimbal, présidente par intérim de l'Université Gustave Eiffel; Amina Sellali, directrice de l'EAV&T; Gilles Roussel, 1er vice-président de l'Université Gustave Eiffel et Franck Jung, directeur de l'EIVP Crédits image: Sandrine Diago/Université Gustave Eiffel

Depuis le 1er janvier 2020, l'Ifsttar a fusionné avec 5 autres organismes pour devenir Gustave Eiffel : une histoire commune scellée par la création d'une Université unique.

Née du projet scientifique I-Site FUTURE pour penser les villes de demain, Gustave Eiffel devient la première université hybride et intégrée.

 

L'Université regroupe un quart de la recherche française sur la thématique de la ville et des transports. Elle concrétise les liens étroits qu’entretiennent l’Ifsttar et 5 établissements de formation de la Cité Descartes depuis plus de 20 ans : l’École d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée, l’EIVP, ESIEE Paris, l’UPEM et l’ENSG.

Ce nouvel établissement a pour mission de penser, changer les villes de demain, qui sont confrontées aux enjeux et évolutions sociétaux, environnementaux et économiques. Les connaissances et le savoir-faire de ces organismes, à la fois différents et complémentaires, offre une vision nouvelle sur la pédagogie en France. Le souhait étant de repousser les limites du savoir et encourager la créativité de chacun pour apporter des solutions aux enjeux auquel le monde fait face aujourd’hui.

L'union d'une université, un institut de recherche et plusieurs écoles a contribué à bâtir les fondations d’une institution au modèle original, interdisciplinaire, unique en France. L'Université Gustave Eiffel, située au cœur de la Cité Descartes, rayonne sur le territoire français par sa multiplicité de Campus régionaux (Lyon, Marseille, Lille, Nantes et Versailles) et se place au rang d'Université européenne à vocation internationale.  

L’enseignement est bâti sur un axe fort autour de la ville économe en ressources, la ville sûre et résiliente et la ville intelligente. L’offre de formation couvre un ensemble de domaines (arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales, l’informatique, les sciences appliquées, etc.) à destination de tous et pour tous (VAE, initial, apprentissage, Licence, Master, Doctorat, diplôme d’ingénieur, diplôme d’architecte).

Le projet de l’Université Gustave Eiffel, en image et en vidéo

 

 

 

Quelles nouvelles opportunités offre-t-elle aux étudiants, chercheurs ou enseignants-chercheurs ? Comment répond-elle aux enjeux sociétaux soulevés par la transformation des villes ? Quels sont ses atouts et ambitions ?

 

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux :

VOIR LE SITE INTERNET

Brèves