Faciliter la circulation des cyclistes en ville grâce à la simulation

Dossiers thématiques février 2016 InnovationTransportModélisation et simulation numériqueComportement humainSécurité routière

Nadine Chaurand - Chargée de recherche,  Département AME, Laboratoire LPC et Stéphane Caro - Ingénieur de recherche - Département COSYS, Laboratoire LEPSIS

Faciliter la circulation des cyclistes en ville grâce à la simulation - Ifsttar - Comportement d'un usager vélo (droits Ifsttar)

La pratique du vélo comme moyen de transport présente des avantages reconnus. En effet, sur le plan de la santé individuelle, il permet une activité physique régulière supplémentaire. Sur le plan de la mobilité, le vélo permet des temps de trajet sur petites distances inférieurs à la voiture, il est plus facile à garer et diminue la congestion urbaine. De plus, sur le plan environnemental, le vélo est un moyen de transport écologique qui ne cause aucune pollution. En conséquence, des actions sont menées pour faciliter et encourager cette pratique, et le taux de cyclistes urbains a augmenté lentement au cours de la dernière décennie dans la plupart des pays développés.
Néanmoins, la pratique du vélo en ville nécessite des connaissances et savoir-faire spécifiques que les utilisateurs novices ne maîtrisent pas toujours quand ils se lancent dans cette pratique. En particulier, les cyclistes doivent rapidement évaluer les risques1 pour choisir le comportement à vélo avec le meilleur taux bénéfices/risques. De plus, l'augmentation du nombre de cyclistes sur les routes entraîne des modifications de trafic et l'apparition de nouvelles situations. Ainsi, les autres usagers de la route doivent anticiper le comportement des cyclistes pour avoir des réactions adaptées, afin d'éviter les accidents. Il est donc capital, pour favoriser le développement du vélo et la sécurité de ses utilisateurs, de comprendre les comportements des cyclistes.

 

Un manque d’outils de mesure
La plupart des travaux dans la littérature, sur l’activité de conduite des cyclistes, sont issus de données officielles ou de questionnaires. Or pour de telles recherches, sur les comportements des cyclistes et les conflits potentiels avec les autres usagers de la route, il est nécessaire de pouvoir étudier le comportement effectif des cyclistes. Les recherches en milieu réel ne sont pas toujours appropriées du fait de leur coût, des biais liés aux variables non contrôlées et des risques encourus par les participants cyclistes.
La simulation présente alors un intérêt indéniable. En effet, un simulateur vélo permet de mettre les cyclistes en situation de conduite et de mesurer, avec précision, leurs comportements effectifs, tout en contrôlant les variables en jeu et en évitant les risques associés à un environnement réel.

 

Le simulateur vélo de l’Ifsttar
Pour répondre à ce besoin, un simulateur vélo a récemment été développé2 dans le cadre d’une collaboration entre deux laboratoires de l’Ifsttar : le LEPSIS et le LPC. Plusieurs défis ont dû être relevés lors de sa conception pour assurer aux participants une expérience la plus proche possible du réel et ainsi permettre le recueil de données fiables. Tout d’abord, la résistance des pédales à l'effort correspond à celle d’un vrai vélo et elle est adaptée à la pente de la route. Elle reproduit également l’inertie du vélo en termes de difficulté à démarrer et à s’arrêter. La sensation de vent étant particulièrement importante à vélo, le simulateur a été équipé d’un dispositif de ventilation qui varie en fonction de la vitesse adoptée par le participant.
L’évaluation du simulateur portera notamment sur le ressenti des participants, en termes de confort d'utilisation et d’immersion dans la simulation. Elle s’intéressa également à l'aspect comportemental, en termes de contrôle du vélo et de similarité aux comportements adoptés en situation réelle.

 

 

Image descriptive du simulateur vélo (Droits Lepsis Ifsttar)

 

Image descriptive et vidéo de démonstration du simulateur vélo (Droits Lepsis Ifsttar)

 

 

Pour de meilleures conditions de circulation
Après la validation du dispositif, le simulateur sera utilisé dans le cadre de différents axes de recherche. Un premier axe portera sur les déterminants environnementaux du comportement des cyclistes. Les études menées dans cet axe permettront :

  • D’identifier les éléments de l’environnement que les cyclistes prennent en compte pour adapter leur comportement à l’environnement routier (vitesse, interdistances, etc.)3, et comment les cyclistes régulent leur conduite selon les usagers de la route avec lesquels ils interagissent4;
  • De définir les situations de conduite qui sont perçues comme les plus risquées, et de déterminer comment les cyclistes anticipent ces risques et quelles stratégies (équipements ou comportements) ils mettent en œuvre pour y faire face ;
  • D'étudier les erreurs de conduite et les comportements inadaptés à la situation adoptés par les cyclistes, et les facteurs environnementaux et personnels influençant l'apparition de ces comportements.

Un second axe de recherche, lancé ultérieurement, permettra de tester des outils de formation et de communication visant à promouvoir l’adoption de comportements plus adaptés par les cyclistes.

 

Dans leur ensemble, ces travaux contribueront à améliorer les conditions de circulation de cyclistes, en termes de confort et de sécurité, et à favoriser une cohabitation harmonieuse entre les cyclistes et les autres usagers de l'espace urbain.

 

 


Pour aller plus loin ...

 

1 Chaurand, N., Delhomme, P. (2013). Cyclists and drivers in road interactions: A comparison of perceived crash risk. Accident Analysis & Prevention, 50, 1176-1184.

2 Site web présentant le simulateur vélo

3 Cho, G., Rodríguez, D. A., & Khattak, A. J. (2009). The role of the built environment in explaining relationships between perceived and actual pedestrian and bicyclist safety. Accident Analysis & Prevention, 41(4), 692 702.

4 Des travaux portant sur les interactions avec d’autres usagers, en particulier les conducteurs de bus, sont déjà en cours dans le cadre du projet ANR Cyclope.

http://www.agence-nationale-recherche.fr/?Projet=ANR-14-CE22-0008

http://www.ifsttar.fr/ressources-en-ligne/lactualite-ifsttar/toute-lactualite/fil-info/article/mobilite-durable/