COSYSLEPSISThèmes de recherche Réalité virtuelle Afficher le menu principal

Réalité virtuelle

Une des difficultés de l’étude scientifique du comportement d’un usager de la route ou de la rue tient dans l’impossibilité de maîtriser les conditions expérimentales en situation réelle de déplacement. La réalité virtuelle offre une alternative intéressante à plusieurs titres ; elle permet notamment de manipuler les variables indépendantes, de comparer des configurations ex ante, et d’étudier des situations accidentogènes. Il faut néanmoins s’assurer que les données recueillies sur un simulateur de conduite, ou plus largement sur un simulateur de déplacement (pour inclure les modes doux/actifs), sont pertinentes vis-à-vis de la situation réelle étudiée.

Les simulateurs interactifs sont des dispositifs complexes qui visent à immerger les participants dans la situation étudiée en restituant l’environnement visuel, mais aussi cinétique et sonore. Une partie de nos recherches vise à évaluer et améliorer leur validité physique, expérientielle, éthologique et/ou psychologique, selon leur usage, ce qui nous conduit à étudier leurs caractéristiques comme variables indépendantes.

Pour pouvoir étudier les processus attentionnels et sensorimoteurs qui sous-tendent la tâche de locomotion, nous nous intéressons en particulier à la restitution d’informations visuelles et inertielles. Nous cherchons notamment à identifier le modèle dynamique de la plateforme de mouvement utilisée, à l’aide d’estimateurs et d’observateurs lorsque les capteurs sont indisponibles. D’autre part, pour pouvoir étudier les interactions entre différents usagers, nous travaillons à peupler l’environnement routier ou urbain de voyageurs virtuels dotés de comportements scénarisés ou autonomes.