TS2LESCOTAxes de rechercheNeurosciences cognitives et neuro ergonomie pour l’analyse des déplacements Etudier les processus neurophysiologiques mis en jeu dans l’apprentissage et les interactions homme-machine Afficher le menu principal

Etudier les processus neurophysiologiques mis en jeu dans l’apprentissage et les interactions homme-machine

Les recherches sur ce thème, en cours ou à venir, s’intéressent à l’étude des processus neurophysiologiques impliqués dans différents contextes :

  • Contexte d’interaction homme-machine, un conducteur interagissant avec un système d’assistance. Il s’agit notamment d’étudier, par l’analyse de l’activité cérébrale, l’influence d’outils d’assistance sur les performances de conduite, l’adaptation comportementale face à un système d’assistance, son rôle dans l’engagement et le désengagement attentionnel et l’optimisation de l’interaction entre l’humain et le système d’assistance. Ces recherches visent à plus long terme la personnalisation des aides à la conduite. Ces travaux visant à détecter en temps réel les états internes délétères pour la sécurité seront utilisés dans la thématique «Aider à la conception des systèmes automatisés et à l’évaluation de leur impact ». En ayant recours à des mesures physiologiques, l’ambition est de développer des algorithmes de prédiction des performances et des contre-mesures cognitives (engagement de l’attention et programmes d’entraînement novateurs). Ces travaux seront menés en collaboration avec le laboratoire EMC de l’université Lyon 2 dans le cadre d’une ERC.
  • Contexte d’apprentissage des règles du code de la route avec des outils numériques innovants : de nouvelles approches sont entreprises pour adapter les supports de formation à destination des personnes ayant un handicap linguistique, comme les personnes sourdes et malentendantes en explorant l'efficacité et la pertinence de nouveaux outils basés sur les nouvelles possibilités offertes par le numérique (muti-média, animation). Ces supports visuels et dynamiques sont plus à même de répondre aux besoins spécifiques de personnes ayant des problèmes d'accès à l'écrit, et qui se trouvent en difficulté, par exemple pour l'apprentissage du code de la route. Les travaux sur l’apprentissage seront menés avec le laboratoire LEAD de l’Université de Bourgogne.