TS2LESCOTAxes de recherche Neurosciences cognitives et neuro ergonomie pour l’analyse des déplacements Afficher le menu principal

Neurosciences cognitives et neuro ergonomie pour l’analyse des déplacements

La neurophysiologie participe à une nouvelle mise en lumière des facteurs humains en jeu dans les activités de déplacement et permet une meilleure compréhension des défaillances et possibilités/potentialités humaines. Elle offre la possibilité de rediscuter les concepts de base de la psychologie cognitive tels que les représentations, l’intentionnalité, les stratégies, au regard des processus neurophysiologiques les sous-tendant.


Une approche par fusion des données comportementales, subjectives et physiologiques sera utilisée afin de mener des travaux sur la charge cognitive, les émotions et les ruminations associées, ainsi que sur le vagabondage de la pensée. Nous prendrons en considération les caractéristiques individuelles des participants : âge, propension au vagabondage de la pensée, troubles cognitifs, troubles perceptifs, expertise de conduite, etc. Selon les questions de recherche investiguées, l’apport de différentes mesures physiologiques sera étudié: mesures de l’activité cérébrale par encéphalographie (EEG), spectroscopie proche infra-rouge (fNIRS), ou imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), mais aussi mesures électrodermale (EDA), respiratoire, cardiaques (ECG), visuelle et pupillaire (eye-tracking).


A moyen terme, ces travaux devraient notamment contribuer à une meilleure compréhension des mécanismes cérébraux impliqués lors des activités de déplacement. L’étude des interactions homme-machine devrait permettre la mise en place d’outils de suivi de situations pour la prédiction/détection de conflits utilisateurs/systèmes d’assistance et contribuer à la définition de contre-mesures cognitives (IHM évolutives) s’adaptant au contexte de la situation et/ou à l’état de l’individu (stress, fatigue, inconfort…).