SUAAVE

SUpporting acceptance of automated VEhicle

Objectifs :

L’objectif du projet SUaaVE (pour SUpporting acceptance of automated VEhicle) est de favoriser l’acceptabilité (avant usage) et l’acceptation (après usage) des véhicules autonomes, au niveau des usagers comme de la société. A cette fin, l’enjeu de ce projet sera de concevoir et d’évaluer, dans un environnement de simulation immersif, un démonstrateur de Véhicule Automatisé (VA) « empathique » ou « amical », c’est-à-dire soucieux et respectueux de l’usager, que celui-ci se trouve à bord du véhicule (conducteur/passager) ou dans l’environnement routier (par exemple, un piéton interagissant avec le véhicule autonome).

Coordination : IBV / Université de Valencia (Espagne)

Partenaires : IFSTTAR/TS2/LESCOT, Université de Groningen, Université de Munich, Université de Bordeaux (IPB/ENSC), IDIADA, CRF, ESI Group/CIVITEC, FICOSA, Vedecom

Dates : Mai 2019 - Avril 2022

Financeur du projet : H2020 (Europe)

Implication du Laboratoire :

Dans le cadre de ce projet, le LESCOT est plus spécifiquement impliqué dans trois activités complémentaires :

  • Dans le cadre du Work Package 5 (dont le LESCOT est le leader), le laboratoire est en charge de la conception et du développement, en partenariat avec ESI Group / CIVITEC, d’une plateforme de simulation immersive (cf. adaptée de la V-HCD) permettant à de futurs usagers d’expérimenter « pratiquement » différents types de futurs Véhicules Automatisés (VA plus « traditionnel » en début de projet, puis VA plus « empathique », au fur et à mesure de l’avancée des travaux du consortium). Différentes versions de cette plateforme immersive seront produites (sur simulateurs à base fixe ou à base dynamique, ou via le recours à des casques de réalité virtuelle), afin de permettre à toutes les équipes impliquées dans le consortium de réaliser des expérimentations durant le projet sur leur propres simulateurs (en vue d’évaluer l’acceptation de VA par de futurs usagers). Cette plateforme sera également utilisées pour soutenir la démarche de « conception centrée sur l’humain » (Virtual Human Centred Design – cf. « V-HCD ») de futur VA « empathiques » ainsi que de leurs IHM. Elle constituera, en outre, le principal « démonstrateur » du projet, en matière de conception virtuelle centrée sur l’humain des VA du futurs.
  • Sur un autre plan, le LESCOT est également impliqué dans la mise en place d’une enquête en ligne à grande échelle (3000 participants pour l’ensemble du consortium, dont 650 en France) concernant l’acceptabilité des VA et les attentes des futurs usagers vis-à-vis de ces véhicule de nouvelle génération.
  • Enfin, via la mise en place d’une expérimentation sur la plateforme V-HCD, le LESCOT s’intéressera aussi aux interactions entre des VA et des usagers vulnérables se déplaçant sur la route en fauteuil roulant, le tout en s’appuyant, le cas échéant, sur une démarche de co-simulation (i.e. plusieurs participants interagissant ensemble dans le même scénario de conduite).

Personnes impliquées au LESCOT : Thierry Bellet, Marie-Pierre Bruyas, Maud Ranchet, Bertrand Richard

Vers le haut