SAKHAD (partenariat industriel)

Situation Awareness Keeping and rebuilding during Highly Automated Driving

Objectifs :

Le projet SAKHAD (pour Situation Awareness Keeping and rebuilding during Highly Automated Driving) vise à concevoir, développer puis évaluer sur simulateur de conduite des solutions avancées d’IHM dédiées à la reprise de contrôle manuel du véhicule en situation critique, à l’issue d’une phase de conduite totalement automatisée (de niveau L3 ou L4, selon la classification de la SAE). L’enjeu central de cette recherche est de permettre au conducteur de reconstruire au plus vite sa « Conscience de la Situation » lorsque le système de conduite Hautement Automatisé (HAD) atteint ses limites et n’est plus capable de gérer par lui-même la criticité de la situation (e.g. risque de collision frontale ou latérale, notamment). Dès lors, une demande de reprise en main doit être délivrée au conducteur, afin de l’inviter à désengager rapidement le système HAD et à revenir au plus vite dans la boucle de contrôle pour gérer manuellement le risque d’accident.

Coordinateur : IFSTTAR/TS2/LESCOT

Partenaires : TME (Toyota Motor Europe), EIS Group / CIVITEC (en sous-traitance du LESCOT)

Dates : Octobre 2017 - Mars 2020

Financeur du projet : TME (Toyota Motor Europe)

Implication du Laboratoire :

Les travaux réalisés au LESCOT visent tout d’abord à concevoir des solutions d’IHMs innovantes susceptibles de permettre au conducteur de réaliser une tâche secondaire durant la conduite HAD, tout en garantissant une reprise en main efficace et sécuritaire du véhicule, en un temps extrêmement court (budget temporel inférieur ou égal à 5 secondes). L’une des IHM proposée s’appuie sur un brevet déposé par le LESCOT en 2017, reposant sur les algorithmes du modèle COSMODRIVE visant précisément de simuler le « processus naturel » de (re)construction de la Conscience de la Situation par le système cognitif humain.

Par ailleurs, afin de pouvoir évaluer les bénéfices respectifs de ces différentes solutions d’IHM, le LESCOT a également développé, sur simulateur de conduite (au moyen des logiciels V-HCD et Pro-SIVIC), une émulation de système HAD ainsi que 20 scénarios de conduite critiques (budgets temporels compris entre 3,5 et 5 sec.). Au gré d’un plan expérimental tournant, 4 modalités d’IHM sont en cours d’évaluation au moyen de ces mêmes scénarios critiques, le tout en référence à une gestion purement manuelle de situations d’accidents comparables.

Personnes impliquées au LESCOT : Thierry Bellet, Bertrand Richard, Audrey Charnoz (cdd), Evan Galoiun (cdd), Joshua Quick (Apprenti), Bruno Piechnik

Vers le haut