PROSPECT

Proactive Safety for Pedestrians and Cyclists

Objectifs :

Le projet PROSPECT avait pour objectif d’améliorer de façon significative l'efficacité des systèmes de sécurité actifs par rapport à ceux qui sont actuellement sur le marché, d’une part, en élargissant la palette des scénarios traités et, d’autre part en améliorant les performances globales des systèmes développés (détection plus précoce et plus robuste des usagers vulnérables, analyse proactive de la situation et activation plus rapide de l’aide).

Coordination : IDIADA (Espagne)

Partenaires : IFSTTAR, Audi, Bosch, Continental, Daimler, BMW, TME, Volvo Car, 4aE, Chalmers, Universités de Nottingham (UoN), d’Amsterdam (UoA) et de Budapest (BME), Bast, TNO, VTI

Dates : 01 Mai 2015 – 31 Octobre 2018

Financeur du projet : H2020 (Europe)

Implication du Laboratoire :

Des observations de trafic sur site ont tout d’abord été réalisées en collaboration avec le LEOST. Cette phase a permis de collecter un grand nombre de conflits entre véhicules et usagers vulnérables (piétons et cyclistes) à partir d’enregistrement vidéo en continu (1440 heures d’enregistrement). Les conflits ont été extraits grâce à des algorithmes développés par le LEOST afin de constituer un recueil exhaustif de situations conflictuelles répertoriés et codées ensuite au Lescot. Ce travail a permis d’identifier et de mieux comprendre ce type de conflits et de compléter les informations issues des bases d’accidents analysées par les partenaires du projet, afin d’améliorer les algorithmes de détection des systèmes développés. Plusieurs stratégies d’assistance ont été développées au cours du projet (Daimler, Bosch, Conti), de l’alerte à la prise de contrôle du véhicule (freinage et évitement d’urgence automatiques). Le recours à ces systèmes impose qu’ils soient bien acceptés par les conducteurs ; il est en effet crucial qu’ils soient jugés utiles et fiables. Les tests d’acceptabilité ont été pilotés par le LESCOT et réalisé dans plusieurs pays. Ils montrent une forte probabilité d'acceptation des systèmes PROSPECT : les participants se sont montrés particulièrement positifs à l'égard de la fonction d'alerte. Ils se sont déclarés également très susceptibles d'utiliser les fonctions de freinage et d’évitement automatiques, même si un taux d’acceptation un peu inférieur est obtenu pour l’évitement.

Personnes impliquées au LESCOT : Marie-Pierre Bruyas, Fabien Moreau, Jonathan Deniel (CDD en 2016), Céline Estraillier (CDD en 2017), Marie Jaussein et Evan Gallouin (CDD en 2018)

Lien : www.prospect-project.eu/

Vers le haut