COSYSLICITThèmes de recherche AMMET Afficher le menu principal

AMMET

Analyse et Modélisation Multi-Echelles du Trafic
Responsable : Ludovic LECLERCQ

 

Contexte 

 

Les enjeux liés à la transition énergétique imposent une gestion efficace et économe des réseaux de transports. Ceci-ci peut être obtenu à long terme par des évolutions technologiques que ce soit au niveau des véhicules ou des infrastructures ou par la gestion de la demande en transport par un changement des pratiques de mobilité. A plus court terme, l'optimisation de l'usage des réseaux existants au travers de stratégies de régulation adaptées peut apporter des gains immédiats. Pour cela, des outils de simulation capables d'évaluer ces stratégies aux différentes échelles sont nécessaires.

 

Objectif et questions de recherche

 

 

Les recherches de l’équipe AMMET visent (i) à mieux comprendre le comportement du trafic routier, (ii) concevoir des modèles décrivant l’évolution des systèmes de transports incluant les dispositifs de régulation et les différents services de mobilités et (iii) élaborer des stratégies de régulation permettant d’optimiser le fonctionnement de ces systèmes tout en réduisant les impacts environnementaux.

Cet objectif général se décline actuellement en différentes questions de recherche :

Analyse phénoménologique du trafic :

Recherches sur l’émergence à l'échelle du tronçon/convergent de phénomènes de congestion liés à des variabilités individuelles des véhicules/conducteurs avec trois directions de recherche :

  •  Analyse en simulation sur des cas d’école, en particulier en cas de mixité de trafic entre des véhicules routiers “classiques” et des véhicules avec délégation de conduite ;
  • Examen, dans le cadre du partenariat d’une thèse CIFRE débutée en 2017, de l’impact des différences de conduites entre conducteurs de trains sur les retards dans un réseau ferroviaire dense.

 

Modélisation dynamique multi-échelle du trafic :

  • L’ensemble des travaux de cette sous-thématique seront réalisés dans le cadre du projet ERC - MAGnUM.
  • Développement d’un simulateur multi-réservoir (simulation rapide à large échelle) et intégration de la multimodalité
  • Validation du simulateur multi-réservoir sur le cas de Lyon
  • Élaboration d’un modèle d’affectation multi-usagers pour le modèle multi-réservoir
  • Poursuite des sessions de simulation game pour l’étude des comportements des usagers
  • Élaboration de nouveaux algorithmes de contrôle périmétrique
  • Poursuite des recherches sur les méthodes heuristiques de calcul de l’affectation dynamique à large échelle (collaboration avec le GRETTIA)

 

Modélisation et gestion dynamique d’un trafic multimodal :

  • Les travaux sont structurés par une partie dans le projet ERC-MAGnUM.
  • Modélisation d’un service de mobilité partagée dans la plateforme de simulation Symuvia (collaboration avec le GRETTIA).
  • Utilisation du contrôle périmétrique du trafic comme outil de régulation et d’optimisation des lignes de bus.
  • Modélisation de la desserte des centres-villes et optimisation des localisations de stations d’échanges intermodales.
  • Modélisation des interactions et rétroactions entre la demande des différents modes de transports, leur fonctionnement et le comportement global du réseau multimodal.

 

Couplage multi-physique pour l’évaluation des externalités environnementales du trafic :

  • Interfaces modèles de trafic / modèles d’émission : estimation des émissions à partir de données partielles et multi-sources
  • Études de sensibilité pour mieux percevoir les enjeux de la simulation dynamique du point de vue des impacts environnementaux.