GERSGEOENDThèmes de recherche Méthodes d'auscultation différentielle pour la surveillance Afficher le menu principal

Méthodes d'auscultation différentielle pour la surveillance

Les recherches dans cet axe comprennent :
- La tomographie sismique et électrique, basée sur des inversions différentielles, pour la détection de très faibles variations au sein des matériaux (imagerie de variations de quelques % : des célérités sismiques de l'EDZ suite à des réarrangements de contraintes et/ou à une réhydratation de la roche hôte, des résistivités apparentes suites aux variations hydriques dans le corps des digues).
- Le couplage des techniques sismiques et électriques au sein d’une même surveillance de manière à coupler des observables mécaniques à des observables géo-électriques.
- L'interférométrie de la coda ultrasonore pour suivre l'état de contrainte et l'endommagement des structures sous chargement (enceinte de confinement des centrales nucléaires, fluage du béton).
- Les méthodes qui reposent sur le bruit de fond, adaptées aux échelles du génie civil par exemple pour suivre des défenses à la mer en utilisant par exemple le bruit du ressac ou des sources artificielles et entretenues (très faible énergie) quand le bruit naturel ne présente pas d’énergie dans les bandes spectrales d’intérêt (applications galeries souterraines). Cette méthodologie pourrait aussi être appliquée à la surveillance des infrastructures.
- L'utilisation de drones en support aux techniques géophysiques pour l'emport de capteurs intelligents sur des zones d'accès difficile et pour des mesures électromagnétiques et magnétiques en vol.

 

Projets associés :