ATLAS

Impacts des inattentions sur la conduite automobile : approche multidisciplinaire

Objectifs :

Le projet ATLAS vise à évaluer l'impact d'une source particulière d'inattention sur le comportement du conducteur : les pensées internes. Celles-ci ont la particularité d'être à la fois très envahissantes (du fait de la mobilisation du système de traitement de l'information au moment de la résolution du problème) et durables. La pluridisciplinarité au sein du projet (épidémiologie, psychologie cognitive, neuro-physiologie, mathématiques et automatique) est son caractère novateur. Au niveau épidémiologique, il s’agira d’identifier quelles sont les populations et les situations à risque. Puis, les méthodes de la psychologie expérimentale permettront, sur les populations et les situations identifiées, de comprendre les conséquences des différentes formes d’inattention (dans la prise et le traitement de l’information, dans le comportement en situation normale et dans le comportement face au risque) au niveau comportemental et électro-physiologique. Cette démarche permettra d’extraire des données véhicules des indices comportementaux modifiés par l’inattention, tant dans les situations jugées critiques que dans les situations usuelles. Ces indices serviront à terme à détecter en temps réel les défauts d’attention du conducteur.

Coordination : IFSTTAR (ex INRETS)

Partenaires : IFSTTAR (ex INRETS), INSERM U697 - PPCT, CLLE-LTC, Continental, LM-PXI

Dates : Octobre 2009 – Septembre 2012

Type de projet : Projet ANR

Implication du LESCOT :

Le projet est coordonné par le LESCOT. Au niveau scientifique, la contribution du LESCOT porte d’une part, sur l’analyse des effets des inattentions sur la conduite par une approche expérimentale sur simulateur de conduite et d’autre part sur l’identification d’indices comportementaux pouvant prédire les inattentions du conducteur.

Personnes impliquées : Catherine Gabaude, Alexandra Fort, Arnaud Bonnard, Fabien Moreau, Daniel Letisserand, Odette Reisser Chanut, Philippe Deleurence