BIOVAM

Besoins en information et en orientation des personnes aveugles ou malvoyantes dans les transports collectifs

Objectifs :

Le projet BIOVAM (Besoin en information et en orientation des voyageurs aveugles ou malvoyants dans les transports collectifs) a été coordonné par l’INRETS entre 1997 et 2002, avec comme partenaire la SNCF, la RATP et l’APAM (Association pour les Personnes Aveugles ou Malvoyantes).
Ce projet a été financé par le PREDIT dans le cadre du groupe thématique « Nouveaux services aux usagers ».
Dans le cadre de ce projet, 173 personnes aveugles ou malvoyantes ont participé à une expérimentation qui consistait à effectuer un trajet complexe dans une gare ou dans une station de RER en utilisant un dispositif d’aide à la navigation constitué d’un système d’information vocale et d’un marquage podotactile (bandes en relief sur le sol). Les résultats issus de ce projet ont permis, au-delà de la validation méthodologique, d’établir des recommandations concernant l’aménagement des espaces de transports afin d’exploiter au mieux les fonctionnalités des systèmes d’aide à la navigation sans surcharger la personnes aveugle ou malvoyante et compromettre sa sécurité.

Coordination : IFSTTAR-TS2-LESCOT (ex INRETS/LESCOT)

Partenaires : SNCF, RATP, APAM

Dates : 1997 - 2002

Type de projet : Projet PREDIT 1 ET 2

Implication du LESCOT :

L’INRETS LESCOT a été le coordinateur du projet. Par ailleurs, l'IFSTTAR-TS2-LESCOT (ex INRETS/LESCOT) a réalisé avec le laboratoire d’Ergonomie de l’université Claude Bernard Lyon 1 et l’APAM, la réalisation et l’exploitation des expérimentations.

Personnes impliquées : Claude Marin-Lamellet

Document(s) : plaquette_BIOVAM.pdf