PARTAGE

Contrôle partagé entre conducteur et assistance à la conduite pour une trajectoire sécurisée

Objectifs :

Ce projet veut contribuer à rendre les voitures plus sûres et plus ergonomiques, en intégrant les technologies de l’information et de la communication, en particulier les automates d’assistance à la conduite. Il se concentre sur la fonction de prévention des sorties involontaires de voie, en virage ou en ligne droite, grâce à des observateurs de défaillance de trajectoire pour la prévention et de détection de situations à risque et de défaillances humaines, en agissant en anticipation des dispositifs de type ESP. Il traite par conséquent de la problématique de la Coopération Homme-Machine, en s’intéressant ainsi à la question du partage des responsabilités entre le conducteur et les dispositifs d’assistance dans le contrôle du véhicule, en considérant notamment les problèmes d’acceptabilité des automates, de styles de conduite (différences individuelles) ou de distraction. Bien que focalisé en priorité sur le contrôle latéral, ce projet préoccupera néanmoins de l’intégration des fonctions de contrôle latéral et longitudinal de la trajectoire, notamment dans le cadre de l’adaptation de la vitesse du véhicule en approche de virage.

Coordination : Ecole Centrale de Nantes Partenaires : CNRS – IRCCyN, Université de Rennes 2 – CRPCC, CNRS – IBISC, IFFSTAR-TS2-LESCOT (ex INRETS / LESCOT), IFSTTAR (ex INRETS/LCPC), IFSTTAR-COSYS-LIVIC (ex INRETS / LIVIC), OKTAL, Renault

Dates : Décembre 2008 – Novembre 2011

Type de projet : ANR

Implication du LESCOT :

Proposer un modèle d’analyse temps réel de l'activité de conduite permettant de juger de l'adéquation des comportements du conducteur et des difficultés qu’il rencontre, au regard des risques de sortie de la trajectoire sécurisée.

In fine, l’objectif est de concevoir et de développer des algorithmes d’estimation « temps réel » des risques de sortie de trajectoire(s) sécurisée(s), en vue de spécifier la nature et la forme de l’assistance requise dans les conditions de conduite du moment (c’est-à-dire l’adaptation temps réel de la CHM)

Personnes impliquées : Thierry Bellet, Arnaud Bonnard, Philippe Deleurence, Fabien Moreau

Vers le haut