GERSGEOENDTechniques d'auscultationTechniques géophysiques Technique aéroportée Afficher le menu principal

Technique aéroportée

Acquis en 2005 dans le cadre de développement de nouvelles méthodes d’auscultation des Ouvrages d’Art de grande hauteur ou d’accès difficile, aujourd’hui ce système de drone laisse l’essentiel des parts d’usage au monitoring de l’environnement et se voit assigner de nombreuses missions d’évaluation non destructives visant l’amélioration de la connaissance.

Le véhicule aérien est mini hélicoptère, de 1,80 m de rotor, sous autopilote, de 5 kg max. de charge utile. Il peut voler 1h, s’éloigner de 3,6 km et atteindre 2500 m d’altitude. Il est instrumenté de capteurs imageur visible et IR thermique, et pour l’eau, d’outils de sondage et de prélèvement.

Son fonctionnement est celui d’un automate et permet des déplacements dans l’espace précisément avec un = 1,4 m. La souplesse du programme « mission » permet d’enchaîner différents scénarios de vol ou rejouer tout ou partie de l’un s'il existe un besoin de répétabilité ou de reproductibilité.

 Un exemple de mission type s’intéressant à la qualité des plans d’eau urbains est donné en cliquant sur le lien suivant : http://www.dailymotion.com/video/x2c80we_wikhydro-drone-ifsttar-quadro_news. (Contact : J.-L. Sorin)

 

Projets associés :

 

 

                            Système de pilotage

Drone et système de prélèvements (cyanobactéries en milieu aquatique)