DEXTRE

Les Déficits EXécuTifs chez les peRsonnes cérébroléséEs : étude en simulation et en situation réelle de conduite

Objectifs :

Cette recherche s’intéresse aux troubles exécutifs qui se manifestent suite à un traumatisme crânien (TC) ou un accident vasculaire cérébral (AVC) et à leurs possibles implications sur la compétence de conduite des patients concernés. En effet, de nombreux travaux montrent que les personnes cérébrolésées présentent des troubles cognitifs qui sont de nature à impacter les capacités à conduire d’une façon sure.

Cette recherche comprend deux volets expérimentaux ; l’un mettant en œuvre un simulateur de conduite et l’autre consistant en une étude en situation réelle de conduite sur route.

L’expérimentation sur simulateur n’a pas donnée de résultats exploitables, en raison de difficultés dans l’inclusion des participants et la fragilité de ceux qui ont pu être inclus mais qui ont eu des difficultés à réaliser l’expérimentation.

Les résultats de l’étude en situation réelle de conduite sur route indiquent que les conducteurs TC gardent des séquelles neurologiques qui impactent toujours, plusieurs années après, leurs fonctions exécutives et leur façon de gérer la conduite automobile. Certains conducteurs TC présentent dans l’ensemble une gestion de la conduite sécuritaire, mais ils ne semblent pas disposer de la « marge de manœuvre » suffisante pour gérer une situation critique compte tenu de leurs capacités. De plus, ils ont une faible perception de leurs déficits et il serait certainement utile pour eux d’avoir à intervalle régulier des séances de conduite encadrées par un professionnel.

Les conducteurs ayant subi un AVC semblent être un peu moins concernés par les erreurs de conduite que les TC et présentent dans l’ensemble une meilleure perception de leur état fonctionnel, peut-être parce qu’ils ont plus fréquemment des séquelles « visibles » comme des hémiplégies légères ou des troubles du langage. Cependant, le groupe d’AVC étudié dans ce travail étant limité, une autre étude sur un groupe plus large devra confirmer ce résultat.

Coordination : IFSTTAR/TS2 LESCOT (ex INRETS LESCOT) (C.Marin-Lamellet

Partenaires : IFSTTAR/COSYS/LEPSIS (ex INRETS LEPSIS), Hôpital Henri Gabrielle, L’ADAPT Rhône

Dates : 2008 - 2011

Type de projet : ANR

Implication du Laboratoire :

L'IFSTTAR/TS2/LESCOT  (ex L’INRETS LESCOT) a coordonné le projet et réalisé les deux volets expérimentaux en collaboration avec les partenaires du projet.

Personnes impliquées : Claude Marin-Lamellet, Virginie Etienne, Arnaud Bonnard, Fabien Moreau, Daniel Letisserand,  Philippe Deleurence, Bruno Piechnik

Vers le haut