AMESPLOTTProjets de rechercheProjets terminés PMTU Afficher le menu principal

PMTU

Programme AACT – AIR (ADEME)

Le projet PMTU (Professionnels Mobiles dans le Trafic Urbain) se propose d'étudier l'ensemble des conditions de possibilité de la réalisation, la standardisation, et la pérennisation d'enquêtes sur les pratiques de déplacement des professionnels mobiles, d'élaborer une méthodologie pour de telles enquêtes et de tester leur faisabilité sur trois terrains complémentaires : la Ville de Paris, Grenoble Alpes Métropole et la Communauté d'agglomération St Quentin en Yvelines.

Les professionnels mobiles sont des actifs qui ont besoin, pour exercer leur métier de se déplacer chez un "client", que ce soit une entreprise ou un particulier. Ce sont des professionnels qui exercent dans des activités de prestation de services, de vente, de soins à la personne, de maintenance, de dépannage, de réparation, d'installation, de travaux, etc..

Les professionnels mobiles représentent environ 25% de la population active. A partir de cette estimation on peut conclure que les professionnels mobiles sont à l'origine d'une part importante de la circulation automobile dans une agglomération. En conséquence leur contribution à la pollution de l'air est considérable. Mais en réalité la part précise du trafic urbain total que représentent les déplacements des professionnels mobiles est pour l'instant largement méconnue et aucune statistique ne permet une évaluation rigoureuse de la population des professionnels mobiles.

Le projet d'une durée de 2 ans vise au cours de la première année l'élaboration d'une typologie affinée des professionnels mobiles et de leurs pratiques de déplacements. La seconde année sera consacrée à évaluer la pertinence de cette typologie ainsi que la faisabilité d'une enquête par questionnaires sur cette population des professionnels mobiles.

Partenaires : ADEME, Ville de Paris, Grenoble Alpes Métropole, Communauté d'agglomération Saint Quentin en Yvelines, ainsi que des partenaires à compétence spécifique.

Rapport final

Contacts : Reinhard GRESSEL