Fiche personnelle

Fiche personnelle de Muresan Paslaru Bogdan

  • Présentation

    Fonction : Chef de projet
    Allée des Ponts et Chaussées, Route de Bouaye - CS 5004 - 44344 Bouguenais Cedex - Bâtiment : Resalbogdan.muresan-paslaru(at)ifsttar.frTel :02 40 84 56 35 Port :

    Affectation : AME - EASE


    Description

    I dedicate my work to the study of the dynamics of pollutants in the environment. In a "classical" approach, a pollutant is mainly considered as a chemical species with potentially harmful effects on the environment and the health of organisms. Therefore, most pollutant studies focus on the negative impacts of these chemical species. In the approach I develop, a pollutant could also play a role in revealing the biogeochemical imbalances that are initiated and sustained in ecosystems. For a particular ecosystem, these imbalances are expressed at the level of sites where energy is exchanged in a privileged way and where entropy tends to increase more rapidly. At the scale of the ecosphere, imbalances coincide with the sites of emission, transport, transformation, accumulation and subtraction of pollutants. This suggests that studying the environmental dynamics of pollutants could allows: 1) a more accurate assessment of their (eco)toxicity and 2) a more actual description of biogeochemical processes within a given ecosystem.

    To illustrate this notion, it can first be pointed out that a same biogeochemical process alter the environmental dynamics of pollutants in different ways. Hence, even small differences in pollutants' environmental dynamics may reveal other aspects of a same process. For instance, microorganisms present in top-soils participate in the degradation and mobility of freshly deposited light hydrocarbons. The dynamics of light hydrocarbons could therefore provide information on the top-soil bioremediation potential. Alternatively, the local dynamics of heavier hydrocarbons would allow assessing the ability of microorganisms to more durably sequestrate pollutants thus favoring their local transfer into the food web.




    Je consacre mon travail à l'étude de la dynamique des polluants dans l'environnement. Dans une approche "classique", un polluant est généralement considéré comme une espèce chimique ayant des effets nocifs sur l'environnement et la santé humaine. Par conséquent, un grand nombre d'études sur les polluants se concentrent sur les impacts négatifs de ces espèces chimiques. Dans l'approche que j'élabore, un polluant pourrait jouer un rôle de révélateur des déséquilibres biogéochimiques qui sont initiés et/ou perdurent dans les écosystèmes. Pour un écosystème particulier, ces déséquilibres s'expriment au niveau des sites où l'énergie est échangée de façon privilégiée et où l'entropie tend à augmenter plus rapidement. A l'échelle de l'écosphère, les déséquilibres coïncident avec les sites d'émission, de transport, de transformation, d'accumulation et de soustraction des polluants. Cela suggère que l'étude de la dynamique environnementale des polluants pourrait permettre : 1) une évaluation plus précise de leur (éco)toxicité et 2) une description plus fine des processus biogéochimiques dans un écosystème donné.

    Pour illustrer cette notion, on peut d'abord souligner qu'un même processus biogéochimique modifie la dynamique environnementale des polluants de différentes manières. Par conséquent, des différences dans la dynamique environnementale des polluants peuvent révéler d'autres aspects d'un même processus. Par exemple, les micro-organismes présents dans les sols de surface participent à la dégradation et à la mobilité des hydrocarbures légers fraîchement déposés. La dynamique locale de ces hydrocarbures pourrait donc fournir des informations importantes sur le potentiel de bio-remédiation des sols de surface. Par ailleurs, la dynamique locale des hydrocarbures plus lourds permettrait davantage d'évaluer la capacité des micro-organismes à séquestrer durablement les polluants; rendant possible l'évaluation de leur transfert vers les réseaux trophiques.




    Articles de rang A récents

    2018    Muresan B., Metzger É., Jézéquel D., Cossa D. (2018) A multiscale study of mercury transformations and dynamics at the chemocline of the Petit-Saut tropical reservoir (French Guiana). STOTEN, 630: 1401-1412.
    2018    Muresan B., François D. (2018) Air quality in tramway and high-level service buses: A mixed experimental/modeling approach to estimating users’ exposure. Transport. Res. Part D, 65: 244-263.
    2016    Muresan B., François D. (2016) Air quality in an urban public transportation network: Local scale determinants. J. Earth Sci. Geotech. Eng., 6: 71-89.
    2016    Gasperi J., Ayrault C., Moreau-Guigon E., Alliot F., Labadie P., Budzinski H., Blanchard M., Muresan B., Caupos E., Caldiere M., Tassin B., Teil M. J., Bourges C., Desportes A., Chevreuil M., Moilleron R. (2016) « Contamination of soils by metals and organic micropollutants: case study of the Parisian Conurbation ». Env. Sci. Pollut. Res., 29: 1–15. DOI: 10.1007/s11356-016-8005-2


    Mes fichiers

  • Publications