Sujet de thèse IFSTTAR

 

English version

Fiche détaillée :

Titre : Impacts du Canal Seine Nord Europe sur le développement régional

Laboratoire principal - Référent principal AME-SPLOTT  -  BLANQUART Corinne      tél. : 03 20 43 83 54 
Directeur du laboratoire principal COMBES François  -  
Spécialité de la thèse économie
Axe 3 - COP2017 - Aménager et protéger les territoires
Site principal Lille-Villeneuve d'Ascq
Etablissement d'inscription UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE LILLE 1
Ecole doctorale SCIENCES ECONOMIQUES, SOCIALES, DE L'AMENAGEMENT ET DU MANAGEMENT (SESAM)
Directeur de thèse prévu BLANQUART Corinne  -  Ifsttar  -  AME-SPLOTT
Type de financement prévu Contrat doctoral  - Ifsttar

Résumé

L’un des mythes les plus tenaces en économie des transports est sans conteste le rôle structurant des infrastructures. En effet, il a longtemps été admis que le transport exerçait un effet positif automatique sur la croissance et le développement économique régional et local. Cette causalité directe a progressivement été remise en cause (Bazin, Beckerich, Delaplace & Masson, 2006 ; Blanquart, Delaplace, 2009 ; Bonnafous & Plassard, 1974 ; Offner, 1993 ; Plassard, 1977, 2003 ; Vickerman, 1991), pour céder la place à une causalité indirecte ou à une causalité conditionnée : l’arrivée d’une nouvelle infrastructure de transport aurait un effet positif sur la croissance et le développement économique régional et local si des politiques d’accompagnement sont mises en œuvre, et cela quels que soient la structure et les caractéristiques du territoire concerné (Blanquart, Delaplace, Poinsot, 2013). En effet, si la systématicité des effets structurants est critiquée, en raison de l’oubli des caractéristiques socioéconomiques du territoire que cette systématicité traduit, pour autant les stratégies d’accompagnement semblent jouer un rôle important (Ollivro, 1997), illustrant la nécessité de soutenir l’appropriation par les acteurs des services directs de logistique et de transport offerts par les infrastructures (Blanquart et Delaplace, 2009). Les effets attendus de l’infrastructure deviennent alors conditionnels, mais les conditions de leur apparition demeurent peu explicitées. La nature et les objectifs de ces politiques d’accompagnement restent par ailleurs indéfinis.
Ces débats sont plus que jamais d’actualité en France, avec notamment la construction envisagée du Canal Seine Nord Europe, qui a fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique autorisant le démarrage des travaux. C’est un investissement lourd, estimé à plus de quatre milliards d’euros selon les options techniques retenues. L’ampleur des investissements en infrastructures, et leur haut degré d’irréversibilité, justifient, s’il en était besoin, d’éclairer la question de leur contribution au développement des territoires qu’ils desservent. Équipement structurant toute une région, au sein d’un réseau fluvial européen à grand gabarit, il est attendu que le canal Seine-Nord Europe ait des effets économiques à court, moyen et long termes.
Mais sans une représentation théorique du lien infrastructure-développement, il est impossible de différencier les effets bruts des effets nets, c'est-à-dire d’isoler les effets d’une infrastructure particulière parmi l’ensemble de tous les autres facteurs susceptibles de participer au développement socio-économique d’une région, et notamment les stratégies d’accompagnement (Blanquart, Delaplace, Poinsot, 2013). Si des travaux ont montré que le rôle et l’importance de l’infrastructure de transport dans le développement sont conditionnés par la représentation théorique du développement qui est retenue, les limites méthodologiques des approches jusqu’alors en vigueur invitent à trouver d’autres référentiels d’analyse. Or, depuis ces 20 dernières années on assiste à un renouvellement des théories de la croissance et du développement économique régional et local : théorie de la croissance endogène, reformulation de la théorie de la base, réflexions autour des dynamiques de proximités ou encore nouvelle économie géographique.
L’objectif de la thèse est de renouveler l’analyse du rôle des infrastructures dans le développement régional, en comparant la place et le rôle des infrastructures dans les théories récentes du développement régional, au travers de l’exemple du Canal Seine Nord.
L’ambition est à la fois :
- sur le plan théorique de proposer une grille d’analyse pertinente des liens infrastructures-développement,
- sur le plan méthodologique de la tester autour du l’exemple du Canal Seine Nord Europe,
- sur le plan opérationnel de pouvoir proposer des stratégies d’accompagnement.

Cette thèse s’adresse à un.e étudiant.e en économie, manifestant un intérêt pour l’économie spatiale et les développements récents des théories du développement régional. Le goût pour la recherche appliquée est un plus.

Bazin, S. ; Beckerich, C. ; Delaplace, M. & Masson, S. (2006). L’arrivée de la LGV en Champagne-Ardenne et la nécessaire réorganisation des rapports de proximité. Les Cahiers Scientifiques des transports, (49).
Blanquart, C. & Delaplace, M. (2009). Innovations relationnelles, nouvelles offres de service et valorisation des nouvelles infrastructures de transport, Le cas de d’une plateforme multimodale et d’une desserte TGV. Les Cahiers Scientifiques des Transports, (56), pp. 63-86.
Blanquart, C., Delaplace, M., Poinsot, P. (2013). Le mythe des effets structurants du transport a-t-il survécu aux évolutions des théories du développement régional ?, communication au colloque de l’ASRDLF, 2013
Bonnafous, A. & Plassard, F. (1974). Les méthodologies usuelles de l’étude des effets structurants de l’offre de transport, Revue économique, XXV(2), pp. 208-32.
Offner, J.-M. (1993). Les « effets structurants » du transport : mythe politique, mystification scientifique. L’espace géographique, 22(3), 233-42.
Ollivro, J. (1997). TGV et fonctions supérieures dans les régions Bretagne et Pays de la Loire. Rapport établi à l’initiative du ministère de l’Équipement, du Logement, des Transports et du Tourisme, Université de Rennes II.
Plassard, F. (1977). Les autoroutes et le développement régional. Lyon : Presses Universitaires de Lyon.
Plassard, F. (2003). Transport et territoire. La Documentation Française, Paris.

Mots-clefs: infrastructures, développement régional
Liste des sujets
Candidatures fermées