EPFW 2019 : harmoniser les mesures de l'adhérence des chaussées

Organisée par le laboratoire Environnement, aménagement, sécurité et éco-conception (Ease), la 2nde édition du symposium européen sur l'adhérence des chaussées (The European pavement friction workshop) se déroulera du 20 au 24 mai sur le site de l'Ifsttar à Bouguenais. Chercheurs et ingénieurs réaliseront notamment des tests sur des pistes d’essais dans l’objectif d'harmoniser les résultats des appareils de mesure d’adhérence.

Face à la multiplicité des appareils de mesure et aux valeurs différentes qu’ils délivrent, comment les gestionnaires de réseaux peuvent-ils connaître précisément le niveau d'adhérence de leurs routes ou pistes d'aéroports ? Voilà la problématique de la mesure de l'adhérence des revêtements de chaussées. Pour la résoudre, ingénieurs, chercheurs et gestionnaires de réseaux du monde entier (Europe, Japon, Russie, USA...) sont invités à participer à la seconde édition du symposium européen sur l'adhérence des chaussées (EPFW – The European pavement friction workshop). Organisé du 20 au 24 mai à Bouguenais par le laboratoire Environnement, aménagement, sécurité et éco-conception (Ease)*, le rendez-vous « va permettre de tester des appareils et de collecter des données pour estimer les incertitudes de mesure et relier chaque appareil à un indicateur commun d’adhérence, l’EFI (European Friction Index), développé dans le cadre du projet européen ROSANNE » explique Véronique Cerezo, directrice du laboratoire Ease. L'enjeu ? Améliorer l’interprétation des résultats des appareils de mesure par les opérateurs et ainsi garantir une adhérence optimale des revêtements de chaussées, essentielle pour éviter de trop longues distances de freinage ou des sorties de route.

Après calibration et vérification des dispositifs, les tests se dérouleront sur deux jours, les mardi 21 et mercredi 22 mai. Une quinzaine d'appareils feront l'objet d'essais réalisés sur la piste de référence et d’expérimentation routière de l’Ifsttar. « Nous avons plus d'une douzaine de revêtements qui couvrent toute la gamme des valeurs d'adhérence : des revêtements classiques, comme les BBTM (bétons bitumineux très minces) ou les BBSG (bétons bitumineux semi-grenus), aux revêtements sur-mesure (résine, enduit double gravillonnage, peinture lisse...) pour tester des valeurs d'adhérences extrêmes. » Les données recueillies serviront par ailleurs à enrichir les recommandations des chercheurs sur l'entretien des capteurs, la maintenance des appareils de mesure, le renouvellement des couches de roulement... Les deux derniers jours de l’événement s'articuleront autour de conférences et d'une vingtaine d'exposés scientifiques autour des avancées et nouveautés des appareils de mesure, des méthodes de mesure des textures de revêtement, de la modélisation du frottement... « L'EPFW est aussi un lieu d'échanges entre les bureaux d'études, les scientifiques, les opérateurs, les fabricants, etc. » précise la directrice du laboratoire Ease. Les exposés scientifiques aborderont des sujets comme l'effet des variations saisonnières sur l'adhérence, les systèmes de caractérisation de l'adhérence des pistes aéroportuaires, la modélisation de l'évolution de l'adhérence sous l'effet du trafic... Les meilleurs exposés feront l’objet d’articles publiés dans l'International Journal of Pavement Engineering (IJPE).

* avec le soutien des entreprises SHIMA, IWS Messtechnik, Nippo Sangyo et Next Road Engineering.

Programme et inscription sur friction.sciencesconf.org

VOIR LE SITE INTERNET

Brèves