Innomob, laboratoire hors-les-murs entre l'Ifsttar et le DLR

L’Ifsttar et le DLR accentuent leur volonté commune de développer solutions et méthodes innovantes pour la mobilité à travers leur laboratoire « Innomob »

Jeudi 21 novembre 2019, l’Ifsttar et le DLR signaient à l’Hôtel Beauharnais, résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne à Paris, un deuxième accord de coopération, dans le cadre de leurs travaux communs débutés en juin 2018 lors de la création du laboratoire « hors-les-murs », Innomob.

Ce nouvel accord permettra d’élargir les champs d’actions des deux instituts dans les domaines des mobilités, notamment concernant les infrastructures connectées, les véhicules autonomes et électriques, l'interaction humaine/véhicule, les systèmes de géolocalisation, la gestion du trafic, la logistique urbaine, etc. Rappelons les 4 défis que s’est fixé le laboratoire Innomob :

  • Contribuer à faire évoluer les pratiques en matière de mobilité pour le transport de passagers et de biens,
  • Mettre au point de nouvelles méthodes de collectes de données,
  • Favoriser un aménagement plus favorable aux mobilités propres
  • Analyser des solutions innovantes pour la mobilité du futur.

À l’heure où l’urgence climatique et la nécessité d’agir sont des faits partagés par bon nombre de scientifiques, les travaux d’Innomob contribuent à participer à l’effort collectif dans la recherche de solutions durables pour les transports. Depuis la création du laboratoire, différents groupes de travail ont été initiés. Deux workshops se sont notamment tenus en 2019, l'un sur l'impact des véhicules autonomes sur les modes de vie, l'autre sur les modèles d'aménagement.

Brèves