L’Ifsttar intègre le MobiLAB, cluster des mobilités innovantes

À Versailles, sur le plateau de Satory, un nouveau pôle de recherche réunit aujourd’hui sous un même toit les équipes de l’institut Vedecom, de l’Ifsttar et de Transdev. Baptisé MobiLAB, ce site est destiné à accompagner l’innovation de la filière automobile yvelinoise. Chercheurs et ingénieurs disposent ici d’un nouvel outil pour collaborer et développer leurs travaux sur les mobilités du futur.

6 300 m² sur 4 niveaux associant salles de formation, laboratoires, ateliers, bureaux, simulateurs, fab-lab... Voilà le nouvel espace de travail et de collaboration proposé par le MobiLAB aux acteurs de la recherche automobile. Implanté au cœur du pôle industriel de Versailles-Satory, face aux pistes d’essais, ce nouveau bâtiment de recherche et de formation est consacré aux mobilités innovantes. Officiellement inauguré le 7 février 2019, l’ensemble immobilier incarne la première concrétisation du projet de cluster des mobilités du futur porté dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National (OIN) Paris-Versailles-Saclay. Il est le fruit d’un partenariat original entre acteurs publics et privés réunis au sein de Satory Mobilité, une société d’économie mixte (SEM) patrimoniale associant le Département des Yvelines, la communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc, la Caisse des Dépôts, le Crédit Mutuel Arkéa, Cofip et des acteurs industriels comme Renault et Valeo.

Financé à hauteur de 17 millions d’euros, le MobiLAB accueillera à terme près de 300 chercheurs et ingénieurs dont plus de la moitié sont rattachés à Vedecom. Cet institut de recherche dédié à la mobilité individuelle décarbonée et durable a en effet choisi le MobiLAB comme nouveau siège social. Installées depuis novembre dernier, ses équipes sont aujourd’hui rejointes par celles de l’Ifsttar et de la Direction des systèmes de transport autonome de l’opérateur Transdev. Des PME devraient également s’y ajouter. Ensemble, ils vont mener ici de nouveaux travaux et collaborations, notamment dans le cadre de programmes scientifiques communs. Le lieu est destiné à cela : mutualiser des recherches, encourager les synergies, favoriser l’incubation d’entreprises et le transfert technologique… En guise de démonstrateur, un service expérimental et gratuit de navettes électriques autonomes est déjà proposé sur le plateau de Satory. Baptisées Litchi et Framboise, deux navettes (EZ10) de 12 places chacune assurent le dernier kilomètre entre l’arrêt de bus « Cité des Cadres », le MobiLAB et les entreprises avoisinantes : Nexter, Arquus, PSA Motorsport…

Avec 45 000 emplois dont 15 000 chercheurs, les Yvelines représentent le 1er département automobile de France. Regrouper les acteurs de la recherche est essentiel pour contribuer à l’attractivité internationale de la filière et à son développement, en particulier autour du véhicule autonome. MobiLAB a été conçu et réalisé avec et pour les chercheurs afin de répondre au mieux à leurs besoins.

Jean-Marie Ripart, directeur de la SEM « Satory Mobilité »

 

Photo :© Valero Gadan architectes

Brèves